1info2

  1info2 > France > La mairie de Colombes veut fermer un magasin qui ne vend ni porc ni alcool

Info ajouté par 1info2 le 2016-08-04 17:05:54 - 0 Commentaire(s)
La mairie de Colombes veut fermer un magasin qui ne vend ni porc ni alcool

La mairie de Colombes veut fermer un magasin qui ne vend ni porc ni alcool




La mairie de Colombes (ouest de Paris) veut rompre le bail d'une supérette car elle ne vend ni porc ni alcool, taxant le commerçant musulman de "communautarisme"

Une supérette tenue par un gérant musulman dans les Hauts-de-Seine (ouest de Paris) est menacée de fermeture car elle ne vend ni porc ni alcool, a rapporté le quotidien "Le Parisien".

La supérette Good Price de Colombes pourrait être expulsée à la demande de la mairie de la ville et du bailleur social des locaux, Colombes Habitat Public (CHP), qui y voient une affaire de "communautarisme".

"Originellement, c’était un Franprix qui vendait de tout. Sans arriver au terme du bail, le gérant a cédé à un repreneur, ce qui est tout à fait légal. Mais il faut que la nouvelle enseigne respecte les conditions spécifiques du bail à savoir une alimentation générale", explique Olivier Virol, directeur général du CHP, cité par Le Parisien.

"Juste avant que le local n’ouvre au public, une banderole sur le fronton annonçait ici bientôt une boucherie halal. Nous sommes allés voir le notaire pour spécifier que les normes n’étaient pas les mêmes et que le bail prévoyait une alimentation générale", note encore le propriétaire des locaux, qui a par ailleurs déposé un recours devant le tribunal de Nanterre pour pouvoir résilier le bail qui court normalement jusqu'en 2019.

Le propriétaire des locaux assène également que la supérette fait preuve de "communautarisme", notamment "à cause de ce qu’on n’y trouve pas — porc et alcool — mais aussi à cause de ce qu’on y trouve : de la viande à 95 % halal et des tapis de prière".

Le gérant de la supérette Souleïmane Yacine informe de son côté avoir fait recours à un huissier et un avocat pour faire valoir ses droits. "Je fais du commerce, je regarde autour de moi et je cible ce qui peut s’y vendre. Le bail prévoit alimentation générale et activités connexes. Tout dépend de la façon dont on interprète les activités connexes", précise-t-il.

L'affaire devrait être tranchée par le tribunal de Nanterre le 13 octobre prochain.


 Info à faire suivre ! (3)  - Info à ne pas faire suivre ! (0) 

Partagez cette Info :

 


Retour à la catégorie France

Commentaires sur l'article La mairie de Colombes veut fermer un magasin qui ne vend ni porc ni alcool

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté



Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Toute l'actualité et l'information dans le Monde, dans les pays du G15, en Europe, en Asie, au Moyen-orient, en Afrique...





Copyright 2010-2018 © www.1info2.com - Contact
Inscrivez-vous et devenez rédacteur sur 1info2.com