1info2

  1info2 > Turquie > La Turquie unie et debout avec son président Erdogan

Info ajouté par 1info2 le 2016-08-07 19:59:22 - 0 Commentaire(s)
La Turquie unie et debout avec son président Erdogan

La Turquie unie et debout avec son président Erdogan




La grande place de Yenikapi à Istanbul a accueilli près de 5 millions de personnes pour le grand rassemblement "Démocratie et hommage aux martyrs", organisé ce dimanche en réaction populaire et nationale contre la tentative de coup d'Etat manqué du 15 juillet.

Les forces de police ont procédé à un calcul grâce au survol de la place par des hélicoptères, comptabilisant le nombre de personnes au mètre carré.

Selon ces calculs, près de cinq millions de citoyens turcs sont venus à Yenikapi sur la grande place et dans les rues adjacentes pour affirmer leur attachement à la démocratie et à l'unité de la Turquie et de son peuple et pour exprimer une nouvelle fois son refus du coup d'Etat du 15 juillet.

"Je vous assure que face à cette image [d'unité], tous nos ennemis sont au moins aussi déçus et tristes qu'au matin du 16 juillet» a dit le président turc à l'adresse de tous les responsables politiques présents à Yenikapi

Le rassemblement actuel pour la démocratie est un message signifiant que ce peuple est prêt à tout pour protéger sa patrie, a déclaré le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l'État a prononcé un discours durant les manifestations pour la Démocratie et les Martyrs, dimanche sur la place Yenikapi à Istanbul.

Remerciant tous les dirigeants de l'État qui ont participé à ce rassemblement, Erdogan a salué le peuple qui s'est uni contre la tentative de coup d'État du 15 juillet.

«Le rassemblement d'aujourd'hui est un message signifiant que ce peuple est prêt à tout pour ne pas laisser une seule pierre de cette patrie à ses ennemis; et que nous allons atteindre nos objectifs de développement pour 2023 [centenaire de la fondation de la République turque,ndlr]», a-t-il affirmé,

Erdogan a aussi rappelé que 240 personnes, dont 172 civils, 63 policiers et cinq soldats sont tombées en martyrs et 2 195 autres ont été blessées durant les manifestations le soir du putsch.

«Nos martyrs et gazi [blessés] de la nuit du 15 juillet, qui d'une certaine manière ont vaincu la mort, ont marqué l'Histoire de leurs noms. Je vous l'assure, ce statut qu'ils ont gagné en défendant leur patrie, ne s'obtient pas à tout moment.», a-t-il dit.

Erdogan a souligné qu'il faut préserver cette unité nationale retrouvée le 15 juillet.

«Nous devons faire de cette date un nouveau départ pour une Turquie plus forte et plus prospère, a-t-il poursuivi. Nous devons tout remettre sur la table et corriger les erreurs. Nous devons reprendre toutes les affaires judiciaires qui ont permis à l'organisation terroriste FETO de s'ouvrir un chemin au sein de nos armées.»

Le président a noté que l'État et le peuple doivent très bien analyser la tentative de coup d'État du 15 juillet.

«Nous ne devons pas seulement étudier ceux qui l'ont entrepris, mais aussi les forces extérieures qui se cachent derrière eux, a-t-il fait remarquer. Les membres des organisations terroristes rendront des comptes. Nous savons aussi qui sont les forces qui sont derrière et le jour venu, nous allons aussi leur demander des comptes.»

Erdogan a aussi commenté la demande du rétablissement de la peine de mort contre les putschistes.

«Vous, le peuple, le revendiquez. Les présidents des partis politiques sont ici. Si la souveraineté appartient au peuple, c'est donc au Parlement de vous écouter. Si le Parlement prend une telle décision, je l'approuverais», a-t-il dit

Le Président a par ailleurs, ordonné de «permettre à la politique, aux médias et au monde des entreprises de retrouver leur cours normal qu'ils avaient perdu à cause de l'infiltration de FETO et que pour ce faire, toutes les institutions fermées dans le cadre de la lutte contre FETO seront remplacées par des meilleures.»

Le président a terminé en remerciant à tous les groupes et employés qui ont apporté un soutien logistique et médical durant pour l'organisation de ce rassemblement.

«Les président des partis Parti pour la Justice et le Développement (AK Parti), Parti républicain du peuple (CHP - opposition) et Parti d'Action nationaliste (MHP, opposition) sont présents ici à Yenikapi, a-t-il ajouté. Le Premier ministre [Binali Yildirim] est là. Le président du Parlement [Ismail Kahraman] est là, le Chef d'état-major [le général Hulusi Akar] aussi.

Je vous assure que face à cette image, tous nos ennemis sont au moins aussi déçus et tristes qu'au matin du 16 juillet [après l'échec du coup d'État].»

Des membres du FETO dirigée par Fetullah Gulen, personnalité religieuse en exil volontaire aux États-Unis, infiltrés dans l'Armée turque, ont tenté un putsch militaire le 15 juillet.

Les autorités turques ont appelé le peuple à descendre dans la rue pour manifester contre le soulèvement. Les putschistes ont tiré sur les manifestants dans plusieurs lieux, notamment sur le pont du Bosphore à Istanbul. Les manifestations continuent depuis cette date, et se termineront mercredi 10 août.

De même plusieurs bâtiments ont été bombardés, dont le siège du Parlement et la Police d'Ankara.

La tentative a été déjouée et plusieurs fonctionnaires publics, dirigeants, membres du système judiciaire ont été limogés et suspendus de leurs fonctions dans le cadre des enquêtes menées.

Une séance de travail a eu lieu en marge de la tenue du rassemblement pour la «Démocratie et les Martyrs», dimanche sur la Place Yenikapi à Istanbul,

Le chef de l’Etat turc s’est réuni avec le Premier ministre et président de l’AK Parti (au pouvoir), Binali Yildirim, le président du Parti Républicain du Peuple (CHP, opposition), Kemal Kilicdaroglu, le chef du du Parti d'Action nationaliste (MHP, opposition), Devlet Bahceli et le président du parlement Ismail Kahraman.

Un grand et imposant rassemblement pour «la Démocratie et Hommage aux martyrs» se déroule actuellement, sur l’esplanade de «Yenikapi» dans le centre de la ville d’Istanbul.

Le président Récep Tayyip Erdogan, le Premier ministre et membres du gouvernement, les leaders des principaux partis politiques du pays ainsi que des responsables turcs et étrangers et des centaines de milliers de manifestants sont présents à ce meeting.

Il s’agit d’une ultime manifestation qui vient couronner les marches et manifestations observées dans plusieurs villes turques depuis la nuit de la tentative du coup d’Etat manqué commis par des membres de l’organisation terroriste de Fethullah Gulen.

En collaboration avec AA.


 Info à faire suivre ! (1)  - Info à ne pas faire suivre ! (0) 

Partagez cette Info :

 


Retour à la catégorie Turquie

Commentaires sur l'article La Turquie unie et debout avec son président Erdogan

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté



Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Toute l'actualité et l'information dans le Monde, dans les pays du G15, en Europe, en Asie, au Moyen-orient, en Afrique...





Copyright 2010-2018 © www.1info2.com - Contact
Inscrivez-vous et devenez rédacteur sur 1info2.com