1info2

  1info2 > Turquie > Turquie : Il n'y aura plus de casernes dans Istanbul et Ankara

Info ajouté par AA le 2016-07-29 17:15:17 - 0 Commentaire(s)
Turquie : Il n'y aura plus de casernes dans Istanbul et Ankara

Turquie : Il n'y aura plus de casernes dans Istanbul et Ankara




Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a annoncé que la base aérienne militaire d’Akinci près d’Ankara à partir de laquelle les avions de chasse aux mains des putschistes ont décollé la nuit du 15 juillet sera bientôt fermée.

Le chef du gouvernement s’est exprimé, vendredi, depuis le district de Kazan dans la province de la capitale turque, où il a annoncé un certain nombre de mesures après la tentative de coup d’état de l’organisation terroriste FETO.

Il a d’abord salué les habitants de la ville venus en masse l’écouter et les a remerciés pour leur courage et leur mobilisation contre le coup d’état.

«Vous avez été unis et vous avez courageusement fait face aux putschistes», a-t-il dit.

«Le 15 juillet, c’est le nom de la 2ème guerre d’indépendance de la Turquie. Chaque année, nous célébrerons le 15 juillet comme étant la journée de la démocratie et des martyrs», a-t-il ajouté.

Yildirim a remercié les citoyens de tout le pays qui, comme chaque nuit à Kazan, sortent dans les rues et les places publiques pour «veiller sur la démocratie».

«Depuis 15 jours vous êtes dans les rues. Vous défendez la Turquie, vous défendez Kazan», a-t-il lancé.

«Je vous annonce que la base aérienne d'Akinci (près d'Ankara) à partir de laquelle les traîtres ont décollé la nuit du coup d'état raté sera fermée. Nous allons y construire un lieu à la mémoire de nos martyrs", a-t-il déclaré.

Yildirim a également annoncé que toutes les casernes se trouvant dans les villes principales seront transférées en dehors des cités.

"Nous fermons toutes les bases et casernes d'Ankara et d'Istanbul à partir desquelles les chars et les hélicoptères sont sortis pour tirer sur notre peuple. Il n'y aura plus de chars à l'intérieur de ces villes. Au lieu de ces casernes, nous allons construire des espaces où nos citoyens passeront du bon temps. Ces chars ne doivent pas se trouver à Ankara ou Istanbul, mais là où se trouvent nos ennemis", a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre a ensuite exprimé une nouvelle fois toute la détermination du gouvernement à mettre fin à la présence des membres de FETO à l’intérieur des institutions publiques et étatiques, et à leur demander des comptes.

«Ces chars, ces avions et hélicoptères et ces armes ont été achetés grâce aux impôts payés par nos citoyens qui travaillent dur pour subvenir à leurs besoins. Nous allons demander des comptes à ceux qui se sont servis de ces moyens pour tirer contre ce peuple», a-t-il affirmé.

"Je tiens à le dire clairement et rappeler cette réalité à tout le monde : personne n'aura la force de diviser ce pays et ce peuple. Nous allons dans tous les cas ramener en Turquie le responsable de ce coup d'état qui vit actuellement aux Etats-Unis", a-t-il encore dit au sujet de Fethullah Gulen, chef de l’organisation terroriste FETO vivant actuellement en Pennsylvanie.

AA - Ankara - Tuncay Çakmak





Retour à la catégorie Turquie

Turquie : Il n'y aura plus de casernes dans Istanbul et Ankara



Toute l'actualité et l'information dans le Monde, dans les pays du G15, en Europe, en Asie, au Moyen-orient, en Afrique...





Copyright 2010-2019 © www.1info2.com - Contact
Inscrivez-vous et devenez rédacteur sur 1info2.com